Communiqués

La croissance des microentreprises canadiennes repose sur la technologie sans-fil

30 septembre 2014

La majorité des microentreprises, soit 70 %, ne pourraient pas être mises sur pied ni même poursuivre leurs activités sans la technologie sans-fil
Rogers organisera des événements à l'échelle du pays dans le cadre du Mois de la petite entreprise pour donner l'occasion aux entreprises d'échanger avec des experts en technologie

TORONTO, le 30 sept. 2014 /CNW/ - Qu'est-ce qu'un artisan, un garagiste et un propriétaire de cantine roulante ont en commun? Ils font tous partie d'un segment économique florissant au Canada : les microentreprises, c'est-à-dire les entreprises comptant au plus cinq employés. Disposant de moins de ressources et de main-d'œuvre, les microentreprises tirent avantage des technologies simples, mais, selon un nouveau rapport de recherche réalisé par Environics et dévoilé aujourd'hui par Rogers Communications, elles ne recourent pas à l'ensemble des technologies qui les aideraient à être plus efficaces et qu'elles connaissent pourtant.

« L'accès à un ensemble équilibré de technologies, y compris aux services en nuage, aux sites de commerce électronique, aux applications sans-fil et aux solutions de paiements sans-fil peut faciliter la mise sur pied des nouvelles microentreprises et soutenir celles qui sont déjà établies en leur offrant un accès à des milliers de clients, et ce, du jour au lendemain, explique Ashraf Gohar, Directeur Principal, ventes aux entreprises, chez Rogers. Notre recherche montre que si les petites entreprises comprennent les avantages qu'offrent ces technologies, la plupart d'entre elles hésitent à les adopter. Il est donc d'autant plus important qu'elles fassent affaire avec le partenaire adéquat en matière de technologie. »

Ayant connu une croissance de 40 % au cours de la dernière décennie, les microentreprises comptent pour plus de 55 % de l'ensemble du secteur des petites entreprises au Canada.1 L'étude révèle aussi que tandis que la majorité des propriétaires de ces entreprises (82 %) utilisent des appareils et des applications sans-fil pour accomplir leurs activités, très peu d'entre eux profitent des logiciels en nuage (20 %), des médias sociaux (16 %) et des solutions de paiement sans-fil (4 %). Ces nouvelles technologies sont l'occasion pour les entreprises d'améliorer leur efficacité, de pénétrer les marchés cibles et de croître. En fait, les petites entreprises qui adoptent ces technologies sont six fois plus susceptibles de se constituer une clientèle à l'étranger, et ont 24 fois plus de chance d'étendre leurs activités en cinq ans.2

Le sondage démontre que les microentreprises comprennent l'utilité de la technologie mobile :   

  • Plus de la moitié (52 %) affirme que l'utilisation de la technologie mobile atténue le stress au cours de leur semaine de travail.
  • La majorité (70 %) indique qu'elles auraient de la difficulté à exercer leurs activités ou même à créer leur entreprise sans la technologie sans-fil.
  • Selon 90 % d'entre elles, la technologie sans-fil permet d'établir un équilibre en matière de responsabilité au travail.
  • Pouvoir garder le contact et travailler où que l'on soit sont les deux principales raisons pour lesquelles elles utilisent la technologie sans-fil.
  • Plus de 50 % des propriétaires de microentreprise utilisent des applications permettant d'effectuer des opérations bancaires, de travailler en équipe et d'exercer leurs activités.

Cependant, peu de microentreprises ont effectivement adopté les nouvelles technologies :

  • Seuls 20 % utilisent des applications et des logiciels en nuage comme Drop Box et Office 365 pour partager des fichiers et des documents.
  • Pas plus de 4 % ont recours à des applications de point de vente sans fil pour traiter les paiements.
  • Seules 22 % des microentreprises disposent d'un magasin en ligne ou d'un site web comme principal moyen de proposer leurs produits ou services.
  • À peine 16 % des répondants utilisent les médias sociaux comme principal moyen de promotion.

« Les propriétaires de microentreprises et de petites entreprises canadiennes qui adoptent de nouvelles manières de gérer leurs activités et de rejoindre la clientèle diversifient leurs activités et sont mieux renseignés, soutient Becky Reuber, professeure de gestion stratégique à l'Université de Toronto. Conserver leurs clients et demeurer concurrentielles représentent des défis pour les entreprises actuelles en raison de l'arrivée croissante d'entrepreneurs novateurs sur le marché. Il est essentiel de faire preuve de souplesse, de saisir les occasions et de profiter des nouvelles perspectives pour faire des choix éclairés et réfléchis. »

Octobre est le Mois de la petite entreprise au Canada, et pour aider les entreprises à profiter des nouvelles idées et à faire des choix intelligents en matière de technologie, Rogers propose à des milliers d'entre elles sa série d'événements annuels : les Causeries RogersMC. Les microentreprises et les petites entreprises auront l'occasion d'entendre des spécialistes des médias sociaux, du marketing et des réseaux discuter de l'avantage concurrentiel que peut représenter la technologie. Les causeries auront lieu à Toronto, à Ottawa, à Montréal, à Calgary et à Vancouver du 29 octobre au 13 novembre et s'adressent aux propriétaires et aux employés de petites entreprises.

À propos du sondage
Environics Research Group a mené son sondage téléphonique national auprès de 200 microentreprises canadiennes au cours de l'été 2014. L'échantillon est représentatif des microentreprises canadiennes selon le recensement canadien de 2011. La marge d'erreur est de plus ou moins 4,4 points de pourcentage (niveau de confiance de 95 %). L'échantillon est composé de microentreprises des régions urbaines et rurales comptant différents nombres d'employés et évoluant dans différents secteurs.

À propos de Rogers Communications
Rogers Communications est une société canadienne ouverte diversifiée et un chef de file œuvrant dans l'industrie des communications et des médias. Elle est le plus important fournisseur de services de communications sans fil, et l'un des plus importants fournisseurs canadiens de services de télévision par câble, d'Internet haute vitesse et de téléphonie destinés au grand public et aux entreprises. Par l'intermédiaire de Rogers Média, elle est active dans l'industrie de la radiodiffusion, de la télédiffusion, du téléachat, de l'édition (magazines grand public et revues spécialisées), du divertissement sportif et des médias numériques. Rogers est inscrite à la Bourse de Toronto (TSX) sous les symboles RCI.a et RCI.b et à la bourse de New York (NYSE) sous le symbole RCI. Pour en savoir davantage sur Rogers et les sociétés de son groupe, consultez www.rogers.com.  


1 Statistique Canada 2013
2 Statistique Canada 2012

SOURCE Rogers Communications Inc. - Français

Pour plus de renseignements: Lauren Thomson, Rogers Communications, Lauren.thomson@rci.rogers.com, 416‑935‑8685


print email rss